❤ |#Mood|: Peut-on être sincère sur Instagram? (à toi de répondre)

photo fille qui regarde son téléphone

Hello, j’espère que vous allez bien (oui aujourd’hui je dis vous)!
Derrière mon titre putaclic, se cache une remarque que je me suis prise il y a
un moment déjà et qui m’a choqué. Un message sur Instagram qui disait (je cite plus ou moins)
« T’es chiante avec ta bonne humeur, arrête un peu tu es tellement fausse! »…
(Je dis plus ou moins car 1/ ça date de cet été et 2/il était tard, je
n’avais pas envie de parler avec ce genre de gens, j’ai effacé directement).

POURQUOI CE BILLET

En fait ce billet me trotte dans la tête depuis ce jour là, pas parce
que j’ai envie de lui répondre (je ne peux pas dire que je m’en fiche, là ce
serai mentir) mais parce que là encore se pose le problème des RS, et non pas
de ses dérives comme on a pu le voir, mais des effets sur les gens. Clairement
il y a autant de personnalité sur Instagram que d’étoiles dans le ciel, et
chaque personne y apporte sa contribution
(sauf JUL et Maitre Gimms… je
m’égare). Chaque personne est ainsi faite qu’elle sera sensible à ce qui est
posté d’une façon différente.
Ici, je ne cherche pas à donner une réponse absolue, mais seulement
mon point de vue à moi et ma façon de consommer Instagram.
Pour moi il y a 3 grandes
catégories d’Instagrameurs (si on enlève ceux qui ont un compte perso, quand je
parle d’Instagrameurs je ne parle de personne qui en font plus ou moins le même
usage que moi)
–         
Ceux qui déballent tout…
–         
Ceux qui ne racontent rien, dont les légendes
sont des descriptions des photos
–         
Ceux qui sont entre les deux (je me situe là)

INSTAGRAM ET MOI

Mon premier smartphone, je l’ai acheté pour avoir Instagram, parce que je
trouvais que les photos étaient jolies. J’y passais pas mal de temps, j’y ai
même rencontré des personnes avec qui, 5 ans après je suis encore amie et avec
qui on fait une belle bande. A l’époque, on postait plusieurs fois par jours,
avec des filtres assez indécis mais c’était le côté instantané, petit à petit
ce côté instantané a vraiment disparu, pour laisser place à un feed
complétement à chier (pardon mais je n’ai pas d’autre mots) où je vois des
« Bon Dimanche les copains » un mardi matin (parole de moi). Les
photos sont plus travaillées, les textes, les hashtags toussa quoi, mais ce que j’y raconte reste moi. Rien n’est
plus aussi naturel?

NATURELLE SUR INSTAGRAM?

A mes yeux, Instagram est et restera une bulle. Si j’aime toujours
autant Instagram c’est parce que c’est un joli endroit où j’aime m’y refugier
pour m’échapper… Pas à la réalité. Je fais partie de ses gens qui aiment
partager les choses positives, parce que je fais partie de ces personnes qui
ont envie de pousser les gens vers le haut comme j’ai eu la chance de l’avoir
été un moment dans ma vie. Pour moi c’est un juste retour des choses.
Instagram me permet de m’échapper car j’en ai fait ce que ma vision du
monde est
 : un endroit où les personnes avec qui j’échange sont
bienveillantes. Où je retrouve mes amies de toujours, et les nouvelles et où je
partage ce que j’ai à donner (sauf mes chaussures).
Je n’y parle pas de choses trop personnelles car j’ai aussi envie de
protéger les gens que j’aime et qui n’ont pas envie d’y être, eux.
Il y a des très jolis compte que je n’ai pas envie de suivre parce que
je ne m’y retrouve pas au final, des filles qui prennent tout à cœur à chaque
fois (pardon mais c’est trop négatif pour moi et je suis une éponge) ou celles dont j’ai vraiment l’impression d’entrer dans leur intimité alors que
je ne les ai jamais rencontré (pardon mais cela me met mal à l’aise). Et
d’autre qui n’ont comme prétention que d’être qui elles sont mais que j’adore et qui apportent tellement de choses,
puis celles qui sont entre les deux et qui s’en fiche.
Ma vie n’est pas parfaite, mais je prends ces mauvais moments comme
une expérience qui m’apporte non pas une casserole à me trimballer mais une
aventure à explorer
. Si je ris, si je raconte des trucs idiots c’est moi, mais
quand je pleure ou que je deviens folle c’est aussi moi. Une personne que je
n’ai pas envie de montrer au monde car c’est une personne que je n’ai pas moi
envie de voir en face de mon miroir le matin. Je ne me force pas à être cette
femme, je le suis devenue par envie.
J’aime  suivre des gens qui me
motivent, et c’est en cela qu’Instagram me permet de m’échapper, pour toutes
ces fois où je me suis demandé ce que je faisais là.  Comme cette fille qui fait de la pole dance et
à qui j’ai pensé lors de mes gamelles monumental au premier cours, ou mon amie Viginie qui l’an passé à couru le Run In Lyon et dont j’étais fière.
photo téléphone instagram

ÊTRE LE REFLET DE SA PROPRE VISION DU MONDE

Je poste sur mon compte ce que moi j’ai envie de voir, par l’image que
j’ai envie de montrer au monde mais l’image que j’ai de moi.
Alors peut être
que celle-ci peut agacer certaines personnes qui n’ont pas compris mon but au
final, mais je pense qu’Instagram n’est que le reflet de ce qu’on en fait et
notre propre vision du monde.
Parfois on peut me trouver agaçante, lourde avec
mes blagues nulles… mais je sais que la personne que je montre c’est celle qui
me motive tous les matins (après 9h30 en ce moment) à sortir de mon lit pour
voir le monde.
Voilà, j’espère que tu n’as pas fais un AVC en lisant tout ça.
Je te remercie d’ailleurs si tu es arrivé au bout (je dis
« tu » à nouveau oui…)
Je serais très heureuse d’avoir ton avis après tout cela, de savoir
comment tu vois Insta, comment tu te vois toi? Tu peux aussi me le dire si tu
trouve que je raconte n’importe quoi, que tu n’es pas d’accord toussa.
J’ai vraiment hâte de te lire!
photo téléphone instagram
……
…….

36 comments on “❤ |#Mood|: Peut-on être sincère sur Instagram? (à toi de répondre)

  1. Je suis assez d'accord avec toi. 🙂 Instagram, j'en suis addict, découvrir de nouveaux comptes, rencontré de nouvelles et belles personnes. Malheureusement, il y a aussi des "rageux" … J'ai la chance de ne pas en avoir rencontré tant que ça pour le moment et j'espère que ça va continuer. Mais en tous les cas, fais ce qu'il te plaît, c'est ton compte, c'est tes choix, personne n'a à te dicter quoique se soit. 😘

    https://beautymakemyhappiness.blogspot.fr/

    1. Je ne dirais pas sans filtres parce que j'avoue des fois que je vois aussi des choses qui me déplaisent mais dans ce cas là je m'en vais.
      Ça ne me.viendrai pas à l'idée d'insulter les gens

  2. Je partage totalement ton point de vue. Insta est mon RS favori, j'aime ce que j'y vois et lis. Ca ressemble à la réalité dans laquelle je voudrais vivre et peut être que c'est naif de ma part. Du fait de ne pas être connue, je n'ai pas vraiment de soucis avec des commentaires, juste un peu de drague relou par DM.
    En tout cas, j'espère que tu n'auras plus ce genre de retour. J'aime bcp ton feed et ton univers, clairement les "relous" n'ont qu'à aller polluer qqn d'autre

  3. Hello !
    Je vois moi aussi Instagram comme une sorte de bulle remplie de positivité et de magie, un peu comme Pinterest. Enfaite, c'est une vraie source d'inspiration. C'est vrai que parfois le côté "mise en scène" d'Instagram peut me lasser, mais je suis toujours contente d'y revenir, ça ne m'apporte rien de "négatif". Sinon, te reprocher ta bonne humeur, c'est super bizarre, je ne vois pas comment on pourrais reprocher ça à quelqu'un mais soit ^^
    Bel article en tout cas 🙂
    Bisous ♥

  4. Bel article bien écrit 🙂 Le problème c'est que les gens ont tendance à confondre tout les réseaux sociaux. A la base Instagram est un réseau visuelle donc logiquement tu es sensé y poster de belles images (sinon autant rester sur Facebook). Personnellement j'en ai le même usage que toi car il ne s'agit pas là de se dévoiler à 100% mais bien de partager TA vision de TON monde donc ne change rien 🙂 Et au passage je m'abonne car je ne connaissait pas ton compte ^^
    Des bisous !

  5. Coucou,
    IG est pour moi à l'image du monde réel: il y a des gens gais, des tristes, des mythos, des faux culs, des fans, des trolls, des cons (beaucoup)… La seule différence est que chacun essaye d'enjoliver sa vie afin de la présenter aux autres comme si elle était idyllique. Après, à nous de savoir y faire le tri pour voir ce qui nous intéresse.
    Ce qui me plait, ce sont les photos d'une part et pouvoir partager ma passion avec d'autres nanas que je n'aurais jamais eu l'occasion de rencontrer sans cette appli.
    Ce qui m'énerve : le moutonnage (quand je vois la même veste le même jour sur 50 meufs, ou la présentation du même colis issu de la même collab en storie, ça m’écœure) et l'hyper monétisation de tout et n'importe quoi qui prend une ampleur déconcertante.

    1. Je peux comprendre que le moutonnage peut être agaçant par moment. D'ailleurs a cause de ça j'ai payé super cher des.produits Hello Body 😂😂
      Blague à part j'ai parfois du mal à partager des.codes promo aussi parce que j'ai peur que ce soit mal pris alors que j'adore partager des bons plans. Mais à force de trop voir la même chose ça peut être chiant et lourd

  6. Tu as pointé du doigt le soucis de Instagram qui n'a plus rien d'instantané.
    Mais c'est le réseau social où je m’investis le plus, je me livre mais pas trop non plus un peu comme toi et je m'éclate je m'amuse c'est ma bouffée d'air pur et qu'est ec que j'aime te suivre putain ! voilà c'est dit !
    Biz Jeny

  7. Les gens se sentent pousser des ailes derrières leurs écrans, c'est malheureux… Concernant Instagram effectivement ça a totalement perdu de sa spontanéité (j'en ai parlé sur le blog la semaine dernière dans un article dédié), j'adore et je déteste à la fois ce réseau…

  8. Je ne suis pas sur Instagram mais il me semble que la question peut être élargie bien, bien au-delà. Déjà : peut-on être sincère sur internet ? Ensuite : peut-on être sincère quand on te présente au monde ? Surtout, il va falloir revenir sur la définition de sincère.

    Sincère c'est ne pas mentir : est-ce que quand on présente des choses positives on ment ? Non, sauf si en vrai au moment où on poste le message on est triste… est-ce qu'en ne mettant et ne parlant que des choses positives on ment ? Oui, par omission, mais est-on moins sincère dans la mesure où il n'y a pas de contrat de "transparence" ? Non. Être sincère ça ne veut pas dire tout déballer, dire toute sa vie jusqu'aux heures où on prend sa douche et où on va aux toilettes.

    Peut-on être sincère sur internet ? Oui. Et en même temps on se présente au monde. On se présente comme nous, et à moins de s'inventer une vie on ne ment pas. Mais on ne dit pas tout. Moi par exemple j'ai un blog humeurs, je parle très peu de moi, ou alors rapidement au détour d'un article pour prendre un exemple sur mon propos, etc. Est-ce que je mens ? Non. Est-ce que je raconte toute ma vie en large et en travers ? Non plus. En fait, à partir du moment où on se présente au monde on crée un biais. Tu ne te présentes pas de la même manière à ta famille, qu'à tes amis, qu'à tes collègues, qu'à ton boulanger, qu'aux gens qui ne font que te croiser dans la rue… Souvent on dit "ça va ?" et on répond "oui et toi ?" alors qu'en fait on va pas bien, mais simplement parce que cette personne n'a pas à savoir que l'on ne va pas bien… Instagram est un outil de présentation au monde et de présentation de ton extimité (par rapport à l'intimité, c'est le concept d'un sociologue dont j'ai parlé dans un article y'a pas longtemps). A partir du moment où on se présente au monde on est amené à mentir (soit directement soit pas omission) pour se protéger, parce qu'on pense en retirer quelque chose, etc., etc., etc.

    Peut-on être sincère (sur Instagram, sur la toile, dans la vie) ?
    Oui.
    Est-on (toujours) sincère ?
    Non.
    D'ailleurs il n'est pas forcément souhaitable d'être toujours sincère et pour éviter de m'éloigner trop du sujet je ne prendrais que l'exemple d'Instagram : le but, au-delà du partage bien gentil que tout le monde présente, et quand on regarde ça avec un peu de pragmatisme, c'est d'avoir des abonnés. On n'a pas des abonnés en se plaignant tout le temps pour tout et en montrant quand on est au fond du gouffre (encore moins avec la mode du bonheur, de la positive attitude, etc. qu'on se tape en ce moment).

  9. Tu es quelqu'un de bonne humeur naturellement alors je ne le prends pas comme être fausse. Après Instagram est un lieu d'apparences dans le bon sens du terme. Faire la gueule n'est pas ce qui le plus agréable à regarder. On ne se base pas sur Instagram seulement pour connaître quelqu'un.

  10. J’aime bien ton article (et au passage tes chaussures sont trop mignonnes).
    Dis toi que ceux qui t’écrivent des messages comme ça sont des jaloux. Pourquoi cette personne te « follow » et prend le temps de t’écrire un message sinon?
    À bientôt 😉
    Candysem.wordpress.com

  11. Ton article est vraiment bien construit et intéressant. Je viens de découvrir ton blog via Hellocoton. 🙂 J'ai vraiment halluciné en lisant la remarque qui t'a été adressée. On a l'impression que les gens ne sont jamais contents. A croire qu'ils se réjouissent de voir les gens faire la tête et/ou être malheureux. Je pense que l'on peut être sincère sur Instagram car on reflète en général ce que l'on est dans la vie. (honnête, simple, de bonne humeur, etc.) Après, il y a malheureusement des gens qui jouent des rôles et souvent cela se ressent sur leur Instagram. Comme toi, je n'aime pas quand les gens livrent des informations hyper personnelles. Pire : lorsqu'ils parlent des membres de leur famille de manière négative sans prévenir ceux-ci ou sans leur accords.

    1. Je pense que la remarque qui a été faite va un peu plus loin que "se réjouir que les gens soient malheureux". Ce n'est pas ce que la remarque soulève. Elle soulève, à mon sens, quelque chose de bien plus profond et de bien plus intéressant et sérieux : le fait que l'on s'attende à ce que les producteurs de contenus soient fidèles à leur vie dans tous ses aspects (puisqu'elle ne montre que de la joie et de la bonne humeur alors elle est fausse étant entendu que tout le monde a des coups de mou) ; et un sentiment quelque part entre la lassitude et l'énervement de ne voir que du bonheur partout comme si c'était une obligation.

    2. Je ne sais pas… ça me paraît un peu facile de tout expliquer par la jalousie. Ce n'est pas impossible qu'il y ait de la jalousie, mais que ça soit le premier axe d'explication… je ne sais pas.

    3. Merci les filles pour vos avis c'est super intéressant de vous lire. Je pense que la jalousie n'est pas la seule explication. Je peux comprendre que ça peut paraître faux, mais je partage parfois aussi mes doutes. Pour ma part je part du principe ou si je n'aime pas je ne suis pas. Il y a une différence entre dire "Je n'aime pas ce qu'elle fait" (comme on n'aime pas les épinards) et dire c'est de la merde. C'est ce genre de commentaire qui me choque un peu.

  12. Chouette post ! Je suis plutôt d'accord avec toi, Insta est une véritable bulle avec des photos plus ou moins "sincères" mais pour ma part j'aime y flâner. Après c'est parfois bon de déconnecter, j'y reviens aujourd'hui après quelques semaines d'abstinence… LOL
    Je suis contente de retrouver les Insta copines et revoir le monde avec un regard u peu plus magique !

    sabine ~ My skinny It blog

  13. J'aime bien ta façon de voir les choses. Pour moi, instagram c'est une autre manière d'exprimer ma créativité via les images… je garde les mots plus pour le blog. Je suis aussi des comptes qui m'inspirent ou sont positifs.

  14. Je comprends ton point de vue.

    Personnellement j'ai un peu de mal avec les gens qui raconte toute leur vie sur instagram. Trop de détails me mettent mal à l'aise (comme toi), des gens qui passent leur temps à gueuler contre les commentaires qu'ils reçoivent (bah ouai mais tu t'exposes et tu dis vouloir partager donc assumer…).
    Après contrairement à toi, un réseau social ne va jamais me tirer vers le haut. Mais je pense que c'est très lié à ma personnalité.

  15. Coucou ma belle, on se rejoint sur le meme point sur l'authenticité d'Instagram, il faut rester soi même et naturelle comme tu le dis. même si l'on a moins d'abonnés que les grands comptes, au moins on a une jolie communauté et nous sommes vraies

    A bientôt

    Cindy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *